Slider

Toutes ces petites bêtes sont loin d’être inoffensives et peuvent présenter un réel danger si elles piquent une personne allergique, immunodéprimée, malade…

Le frelon asiatique :

d

La dose de venin injectée par le frelon est plus importante que celle d’une guêpe, plus profonde et bien sûr plus douloureuse. Les effets qui s’en suivent sont aussi plus importants.  Attention ! ! ! En cas d’allergie, une seule piqûre mal placée (gorge, bouche et plus largement la tête) peut entraîner un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique et la mort si un traitement spécifique n’est pas mis en œuvre très rapidement. En cas de piqûres multiples (très fréquent), il y a risque de troubles importants, car le venin est neurotoxique et cardiotoxique. Il est fortement conseillé de consulter un médecin ou pharmacien très rapidement et accompagné de préférence.

Le moustique tigre :

c

Si vous avez été piqué par un moustique tigre qui était porteur du virus du chikungunya ou de la dengue, vous êtes susceptible d’être infecté par ce virus. Ces deux maladies sont caractérisées principalement par une forte fièvre brutale, ainsi que des douleurs articulaires. Elles peuvent également être accompagnées d’autres symptômes et vous amenez à consulter un médecin.

La chenille processionnaire :

b

Très urticantes, les chenilles processionnaires (parce qu’elles se déplacent en cohortes !) du pin sont à l’origine de nombreuses réactions allergiques, parfois graves, pour les humains comme pour les animaux domestiques…ne pas toucher !

Elles occasionnent également des dégâts aux arbres : défoliation, affaiblissement, préjudice esthétique...

La tique :

a

Si vous découvrez une tique plantée sur votre peau, évitez de l’arracher, le stress provoqué peut favoriser sa régurgitation dans votre corps et la tique peut ainsi vous transmettre la bactérie de la maladie de Lyme.

Pour l’enlever : utiliser une pince à épiler ou tire-tique (pharmacie), pincer, tirer en faisant pivoter dans le sens inverse des aiguilles de montre, surveiller l’évolution de la morsure et au besoin consulter un médecin.